Blog

Les annonceurs n’aiment pas les environnements non édités, et pourtant c’est là qu’est le trafic

Conséquence, l’étude de GroupM craint un ralentissement de la croissance du marché pub en Angleterre car l’audience passe de plus en plus de temps sur ces sites.

On parle de ralentissement de la croissance de la publicité (de +34% à +30%). Toujours en explosion face aux autres supports (stables ou en chute).

Par contre je ne vois pas un jeu à somme nulle : est-ce parce qu’on passe plus de temps sur des sites de social networking qu’on en passe moins sur des sites médias (/maîtrisés/édités) ?

Auteur - Julien Jacob

No Comment

Sorry, the comment form is closed at this time.