Blog

MySpace annonce qu’il met en place un système de détection de contenus vidéo avec copyright

C’est une info de la semaine dernière (désolé, vacances de blogs), couverte aujourd’hui par le New York Times et commentés sur quelques blogs, ici et .

De quoi parle-t-on exactement ?

MySpace avait déjà testé la techno de Audible Magic, une société qui développe un système de reconnaissance vocale pour pister les contenus audio protégés. Au début d’ailleurs, la start-up avait imaginé son système pour reconnaître les musiques et envoyer vers un lien shopping (j’enregistre un son, sur un portable par exemple, et on me sert le lien qui va bien sur Amazon). Mais le business du copyright management est trop juteux… Ils s’attaquent maintenant à la vidéo, sans qu’il soit très clairement expliqué comment. La partie est forcément plus difficile, mais finalement, c’est la menace qui compte plus que la réalité.

Pourquoi c’est intéressant ?
Parce que c’est la fin de la toute première manche de la partie de poker menteur du User Generated Content déliquant

Du côté des majors et sociétés de médias, qui vont devoir avouer que techniquement elles ne peuvent pas suivre (elles n’ont pas encore tout numérisé… c’est l’utilisateur qui numérise souvent…) et faire passer tous leurs contenus copyrighté par Audible Magic, ou un autre.

Mais surtout qu’elles ne veulent pas. Comment avouer que finalement Myspace, c’est AUSSI une énorme machine de recommandation et qu’ils ne pourront plus lancer un artiste dorénavant sans s’en passer…

Du côté des sites (Myspace mais surtout Youtube) qui risquent de perdre une grosse (énorme ?) partie de leur audience. D’ailleurs Grouper (un autre site de partage de vidéo) vient de le faire… et de se faire une grosse frayeur. Or si l’audience part, comment monétiser ces sites ? Et comment expliquer les valorisations d’hier basées sur ces calculs. C’est bien d’éviter les procès de demain, mais ils vont devoir surtout s’expliquer sur leur stratégie d’après-demain maintenant.

Tout ça pour dire qu’il faut s’attendre à des annonces sur le thème : finalement on s’est arrangé entre gens intelligents… C’était trop bête…

Il restera l’hypocrisie des utilisateurs de ces sites qui finalement s’accommodent bien de cet duel à la David contre Goliath (c’est lequel David déjà ? Plus trop sûr, moi). Mais le consommateur est toujours gagnant, n’est-ce pas ?

Et vous, ça vous fait quoi tout ca ?

Auteur - Julien Jacob

No Comment

Sorry, the comment form is closed at this time.