Blog

Une norme ISO 9000 pour l’information, bonne idée !

Robert Guillaumot, propose dans son Blog sur les Echos « une norme qualité du type ISO 9000 qui garantirait au moins la qualité et la rigueur des processus de production et de validation de l’information avant de la livrer ».

Pour avoir passé quelques années en presse magazine et sur Internet, et connaître aussi un peu l’envers du décor, je ne peux qu’être d’accord. Cela bien sûr n’évitera pas les excès et les erreurs (nous sommes tous humains, et donc en faisons tous, journalistes ou pas). Par contre, cela pourrait éviter les petites complaisances qui sont généralement vus par le consommateur final. Je pense en effet qu’il est beaucoup plus intelligent qu’on ne le pense et décrypte aujourd’hui parfaitement le fonctionnement des médias.

On pourrait rétorquer qu’une charte de déontologie existe et qu’elle a cette vocation. Mais le soucis, c’est qu’elle est de moins en moins mise en avant de plus en plus inapplicable (eh oui le monde change).

Dans une norme ISO, nous pourrions avoir l’engagement de la société éditrice de respecter un certain nombre de règles : indépendance de l’éditorial et de la publicité, existence d’un service d’éditeurs, présence d’un ombudsman, droit de réponse (réel), etc. Les journalistes pourraient s’appuyer dessus, car souvent, ils appliquent une demande…

Je ne crois pas du tout au « tous pourris » et je pense que globalement les médias ont un soucis économique plus que déontologique : le modèle économique, la chaîne de valeur n’ont pas été revus depuis plusieurs dizaines d’années.
Mais cela aurait l’avantage d’une plus grande transparence pour le consommateur de média et d’une gouvernance dans un marché qui chercher ses (nouveaux) repères.

Et vous qu’en pensez-vous ?

Auteur - Julien Jacob

No Comment

Sorry, the comment form is closed at this time.